Agartha et les mythes de la Terre Creuse

Agartha et les mythes de la Terre creuse



 Au cours de l'Histoire et à travers différents mythes, la Terre a été imaginée et ré-imaginée de nombreuses fois. Depuis l'Antiquité on fluctuait entre Terre plate ou rondeAujourd'hui, nous savons qu'elle est ronde. Plus ou moins ellipsoïdale, si on veut pinailler.
 Cependant, que savons nous de l'intérieur de la Terre ?



 Le forage le plus profond jamais réalisé eut lieu en Russie et a commencé en 1970, avec le projet de creuser sur 15 km. Le forage dut finalement s'arrêter en 1989 à 12 262 m pour cause de conditions trop difficiles (et fin de la Guerre Froide).

 Hors, le rayon de la Terre est de 6 371 km. On a donc pu creuser sur seulement 12 km, c'est à dire à peine 0,2 % de la distance vers le centre de la Terre. Ce n'est même pas suffisant pour percer la croûte terrestre.


La Terre, telle qu'on la représente.
 Alors comment savoir ce qu'il y a en dessous ? Certes, on a des jolis schémas qu'on ne peut que croire... Mais si ce n'était comme on nous l'apprend ? 
 Qui êtes-vous pour contredire l'aboutissement d'années de recherches ? Du calme, je ne suis pas en train de dire que c'est faux, j'envisage juste la possibilité qu'il pourrait y avoir des alternatives. Après tout, personne n'a vu de ses propres yeux à quoi l'intérieur ressemblait... Alors, imaginons quelques instants que la Terre est creuse.

 Je tiens à repréciser que le but de cet article n'est pas de convaincre le lecteur que la Terre est creuse. C'est une théorie qui a ses partisans et ses détracteurs. Je suis moi-même très sceptique quand à la véracité d'une telle théorie... Mais je vous demande d'apprécier le mythe comme ce qu'il est, pas comme une vérité.



Agartha




 Agartha, Asgharta, ou encore Agardhi, sont quelques uns des noms donnés au royaume mythologique situé au centre de la Terre. C'est un monde disparu, englouti, mais relié à tous les continents de la surface par un réseaux de galeries. Il serait le refuge d'êtres supérieurs chargés de diriger l'humanité, vivants dans des villes réparties autour d'un soleil central et menés par un "Roi du Monde".

 Ce royaume souterrain se retrouve sous différentes formes dans plusieurs mythes, notamment hindouistes, bouddhistes, tibétains, indiens-américains, mayas, aztèques et bien sûr dans beaucoup de mythes locaux sur toute la surface de la Terre.

Une représentation du royaume au centre de la Terre
 La capitale de ce royaume souterrain serait Shambhala qui est dans la mythologie bouddhiste un lieu pur non situable qui conserve les bibliothèques d'archives des "savoirs perdus".

 Les habitants d'Agartha sont souvent décris comme des êtres parfaits, plus grand que les humains normaux, avec de nombreuses connaissances et une longue longévité. Cela nous ramène à la critique de la véracité d'un tel mythe, puisque cette perfection semble représenter les fantasmes humains et donc peu naturelle ou crédible...

 Agartha a des entrées réparties sur tous les continents de la surface. Les principales entrées sont situées aux pôles, mais on parle aussi d'entrées telles que la pyramide de Khéops (Égypte), le Mato Grosso (Brésil), des grottes de Géorgie ou près de Naples, Cueva de los Tayos (Équateur), dans le désert de Gobi (Mongolie), aux Chutes d'Iguaçu (Argentine), la Mammoth Cave dans le Kentucky, à Uluru (Australie), ou même à Bugarach dans l'Aude française...
 Ces portes vers Agartha ne seraient ouvertes que pendant un cours laps de temps, mais surveillées par des gardiens. De plus, certaines galeries auraient même été détruites par les glissement des plaques. Il est donc bien compliqué d'y entrer...

 Le royaume d'Agartha est souvent associé à d'autres mondes "disparus", comme l'Atlantide, ou les continents mythiques de Lémurie ou de Mu.


Les bases de la théorie


 Le mythe d'Agartha est adopté par les mouvements New Age et les idées sur la Terre creuse se développent.

Le développement du mythe de l'Agartha

 Le nom d'"Agarthaapparaît dans Les Fils de Dieu de Louis Jacolliiot (1873) pour désigner "la ville du soleil".
 Edward Bulwer-Lytton, dans The Coming Race (1871) évoque l'énergie Vril, qui donne des pouvoirs psychiques de télépathie et télékinésie, est possédée par une race d'hommes souterraine. Elle s'associe au mythe.
 The Smoky God (1908) de Willis Emerson décrit Agartha comme un Jardin d'Eden souterrain, habité par de très grands hommes blonds aux yeux bleus et à la peau très claire... (ça me rappelle bizarrement quelque chose...)
 Dans ses notes sur l'Agartha de 1910, Alexandre Saint-Yves d'Alveydre parle d'une grande université souterraine conservant des armes capables de vaincre le Mal.
 Dans Bêtes, hommes et dieux (1922), Ferdynand Ossendowski dit avoir appris des Mongols l'existence d'Agartha dirigé par un "Roi du monde" qui apparaîtra en sauveur lorsqu'il sera temps.

L'expédition de Byrd

Carte établie suite à l'expédition
 La théorie de la Terre Creuse est appuyée par les expéditions de l'Amiral Byrd, un explorateur américain, aux pôles, où il aurait découvert le royaume souterrain. Il y aurait décrit dans un rapport classé top secret (dans les théories du complot, il y a toujours des rapports top secret) des terres non pas enneigées, mais des montagnes, des forêts, des lacs et des rivières au centre de la Terre. Il aurait aussi aperçu un animal ressemblant à un mammouth.
 Pourquoi pas...








Représentations des Terres creuses 


Les mythes souterrains



 Toutes les mythologies sont liées à la Terre à un moment ou à un autre. Elle est souvent l'origine de la vie ou le lieu de résidence des morts.
 On peut noter par exemple les Enfers Grecs, destination de tous mortels et y sont répartis différemment selon leurs comportements, ils sont gardés par le célèbre chien tricéphale Cerbère ; ou encore le royaume souterrain des Elfes Sombres, le Svartalfheim nordique. On peut opposer ces deux exemples aux Enfers des grands monothéismes, qui ont une connotation sur l'opposition Bien/Mal. On peut noter que l'Agartha ressemblerait plus au Paradis qu'à l'Enfer...



Couverture originale de l'oeuvre
Voyage au centre de la Terre

La célèbre oeuvre de Jules Verne, Voyage au centre de la Terre représente un monde souterrain, découvert par un savant. Il est accessible par un volcan islandais.
 Ce monde souterrain possède une faune et une flore qui lui est propre, qui rappelle celle de la surface, malgré quelques modifications.

 Le livre a été adapté à plusieurs reprises au cinéma.




Voyage vers Agartha

 Voyage vers Agartha est un film d'animation japonais sorti en 2011 et réalisé par Makoto Shinkai. L'Agartha est dans cette oeuvre un lieu où les vœux peuvent être exaucés et les morts ramenés à la vie. Les habitants de l'Agartha ne sont pas si différent des humains, avec les mêmes qualités ou défauts. On y trouve des créatures monstrueuses, mais aussi des êtres divins.
 Le film met en valeur les multiples origines du mythe : par exemple, avec les gardiens d'Agartha, des Quetzalcoatl aztèques. Voyage vers Agartha rappelle parfois les films de Miyasaki, notamment Princesse Mononoké, par l'apparence cauchemardesque des créatures et la violence qui en font un film assez mature.





 On pourrait encore citer beaucoup d'autres représentations, les mondes souterrains étant présents dans de nombreux mythes et religions... C'est une très bonne source d'histoires et légendes !


Conclusion


 Je trouve le mythe d'Agartha très intéressant. Il nous donne une vision des rêves humains et nous incite à nous questionner sur ce qu'il y a sous nos pieds. Les mondes souterrains sont passionnants, mystérieux, et toujours du domaine des suppositions.
 Bien sûr, la véracité d'un tel mythe est hautement critiquable, mais quelques passionnés ont consacré leur vie à la recherche d'Agartha. Des recherches apparemment très sérieuses essaient de nous prouver que le mythe est réalité : masse de la terre bien plus faible que ce qu'elle devraient être, explication des aurores boréales aux pôles, ondes sismiques qui se comportent étrangement, chaleur qui augmente en s'approchant du centre de la Terre, etc...
 Les partisans de la théorie du complot sont souvent persuadés de la véracité du mythe. (comme à chaque fois qu'il y a un possible mensonge des gouvernements...)
 Il est aussi plaisant de laisser libre cours à son imagination, surtout lorsque personne n'a pu prouver le contraire par des preuves concrètes.
 Peut-être d'ailleurs ne faudrait-il pas chercher la vérité sur le mythe et laisser à chacun sa vision. D'ailleurs, si les Agarthiens existent réellement, ils n'ont peut-être pas envie d'être découverts...

Merci d'avoir lu !

 Posez-vous quelques questions :

  • Connaissiez-vous le mythe d'Agartha ?
  • Qu'en pensez-vous ?
  • Serait-ce possible selon vous ?
  • Pensez-vous qu'il est possible que les gouvernements nous cachent la vérité ? Ou même doivent-ils la cacher ?





Commentaires

  1. Je n'en avais jamais entendu parler avec précision. La physique a abouti à la conception d'une terre pleine à noyau très chaud. Imaginer une vie d'êtres supérieurs dans les entrailles de cette boule considérée comme creuse est un bon thème pour ouvrir toutes les pistes de l'imagination. Les gouvernements nous cachent beaucoup de choses mais je ne pense pas qu'ils soient très préoccupés par ce sujet.
    Que cela ne nous empêche pas de rêver, d'imaginer, de construire des théories dans des domaines où la science ne donne pas de certitudes ; c'est souvent comme cela que l'on avance vers des théories parfois corroborées par l'expérience.
    Quant au sujet de ce premier blog, on peut aussi glisser de cet espace intérieur hypothétique de la Terre vers notre propre espace intérieur et aller explorer les profondeurs de notre être, qui nous sont souvent si mal connues...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis en commentaire !