Reflets d'Acide


- Maender Alkoor...
- Quoi ?
- Tout commença à Maender Alkoor...


 C'est ainsi que démarre Reflets d'Acide, la saga mp3 de JBX, une oeuvre auditive que j'ai découvert il y a quelques années. Depuis, j'ai écouté et réécouté les 15 épisodes, et comme beaucoup de fans de la série, j'en connais une bonne partie par cœur et attend avec impatience le dernier épisode...


Mais Reflets d'Acide, qu'est-ce que c'est ?


 C'est une aventure audio, c'est-à-dire une série d'épisodes au format sonore, diffusés gratuitement en ligne. Elle s'inspire du célébrissime Donjon de Naheulbeuk, LA saga mp3 notamment dans le thème qu'elle aborde, le jeu de rôle. Le format audio en lui-même, peut rappeller les Deux minutes du peuple de François Pérusse.
 L'auteur, connu sous le pseudo de JBX, à la suite de l'écoute du Donjon de Naheulbeuk et de ses expériences rôlistes, écrit en 2002 un premier épisode de quelques minutes, puis un deuxième qu'il travaille plus, qu'il enregistre à l'origine juste pour son entourage. Puis, il décide de les diffuser sur Internet. Pas satisfait par ses créations (JBX est très peaufineur...), il décide d'écrire la suite, son travail étant désormais exposé au monde entier...  Et c'est tant mieux, puisque la série a maintenant de nombreux fans, 15 épisodes, des bonus et des chansons.
 La série est adaptée en bande dessinée, illustrée par Le Fab, aux éditions Clair de Lune.

 JBX incarne donc ses personnages dans une histoire qu'il qualifie d'aventure "rôlistico-médiévalo-fantastique". L'histoire prend donc place dans un monde inspiré par les jeux de rôles, notamment Reflets d'Acier, un JDR amateur, auquel le titre fait référence.  



 L'aventure et les personnages de Reflets d'Acide


 On suit donc les péripéties d'une équipe composé de Wrandrall, un humain semi démon, Zarakaï, un nain guerrier, Enoriel, un elfe barde, Zehirmahnn, un zorlim pyromancien (une sorte de gros djinn rouge), et Trichelieu, un clerc (obscur) à l'esprit mal placé.



De gauche à droite, Zarakaï, Enoriel, Wrandrall
Trichelieu et Zehirmahnn tels qu'ils sont représentés dans la BD

 Ces personnages sont guidés (ou pas) par le mystérieux narrateur, le maître du jeu, dans la Quête sans Nom, à travers laquelle nos aventuriers doivent surmonter de savoureuses épreuves comme : la forêt des éventrés, le fleuve des Glaires tièdes, la grotte de l'Herpès écorché, la Colline des Mille Gangrènes, le Mont Mucus, pour arriver jusqu'au gouffre de AAAHHHH ! ("aussi appelé, le trou de la Mierdaille...").
 Il rencontreront au cours de leur aventure de nombreux personnages hauts en couleurs, comme Roger et Moumoune, qui tiennent la Taverne du Voyageur, Alia-Aenor, une dragonne, Kyo Shin Zamurato, un samouraï fêlé, ou Bernie, un prêtre éloquent inspiré de Stéphane Bern...

 Tous ces personnages sont donc doublés par JBX lui-même, qui leur insuffle une personnalité différente. Ils ont chacun leurs charmes, leur humour, leur façon de gérer les problèmes...

 Une des difficultés qu'implique le format audio, c'est de pouvoir différencier les personnages sans support visuel. JBX y parvient avec brio, chaque personnage à sa propre voix, ses propres expressions, son propre accent...


 Mon opinion sur Reflets d'Acide


 Le grand point fort de la série est à mon avis les textes, très travaillés par l'auteur. En effet, chaque phrase est soit une référence cinématographique, littéraire, musicale, soit une figure de style, une rime, un jeu de mot, un double sens, un anagramme, etc.

 C'est une belle preuve de maniement de la langue française et chaque écoute vous fera découvrir quelque chose de nouveau, remarquer un détail ou une référence qui vous avez échappé jusqu'alors.
 D'ailleurs, si vous voulez avoir des statistiques et une liste des références qui ont été trouvées, vous pouvez allez voir ici. Mais essayez d'abord de les trouver par vous-même, c'est plus sympa.

 Une illustration de cette maîtrise linguistique est le personnage de Trichelieu. C'est un personnage dangereux, qui aurait pu être raté : il est facile, avec un personnage à l'esprit mal placé, de faire un personnage cliché de la beauferie la plus basse. Mais Trichelieu est plus subtil, puisqu'il s'exprime par sous-entendus, et qu'au final, si on comprend les références salaces, ce n'est que parce que notre esprit l'a vu ainsi. C'est un de mes personnages préféré, comme beaucoup de fans.

 C'est aussi pourquoi je préfère Reflets d'Acide à Naheulbeuk : les blagues un peu lourdingues et pas toujours très fines (même si elles ont leur charme) sont remplacés dans Reflets d'Acide par des phrases bien tournées, des figures de styles et des rimes. Très agréable à écouter !


 Les musiques utilisés en fond et au cours des épisodes sont aussi choisies avec soin et s'intègrent bien à l'histoire.

 Les bonus et chansons que JBX a composé sont aussi très bons. Je ne les avais pas écoutés au début, mais j'ai bien fait de m'y mettre, c'est aussi bon que les épisodes ! 

 Une différence avec d'autres sagas mp3, la longueur que peuvent atteindre les épisodes. Le format implique généralement des épisodes de quelques minutes, mais ceux de Reflets d'Acide sont de plus en plus long, le dernier épisode atteignant l'heure et demi, ce qui est tout à fait plaisant. (Et non Trichelieu, pas de commentaires.)

 Avec le succès de la série, il y a donc l'adaptation BD dont j'ai déjà parlé. De plus, JBX travaille avec sa compagne, Pétulia, sur une adaptation de sa série en jeu de plateau.


 JBX a collaboré avec d'autres auteurs de sagas audios. On peut aussi le voir avec Pétulia en compagnie de l'équipe de NOOB, notamment dans la dernière saison de leur web-série.



 Bref, pour résumer, je conseille vraiment l'écoute de Reflets d'Acide, qui pourrait plaire à tous, même ceux qui ne sont pas imprégnés de culture rôliste, fantastique, etc. 

 Si vous connaissiez déjà, j'espère que vous pensez que j'ai réussi à faire honneur à la série !



Reflets d'Acide sur http://www.synopsite.com/index.php?lng=fr

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Repolitiser la non-binarité et le genre

Je suis non-binaire

L'anarchie, mouvement politique et modèle de société