Ras-le-bol et appel à la paix

Toutes mes pensées vont vers les victimes, leurs familles et leurs proches.
Les attentats de Paris ont frappés de leur injustice et de leur haine des vies innocentes
C'est un acte inadmissible contre lequel nous devons nous opposer.

Par respect pour les victimes et leurs proches, cet article ne paraîtra qu'à la fin du deuil national décrété.



***

Suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris, je souhaite exprimer mon ras-le-bol et appeler à la paix et l'union



Ras-le-bol.

Ras-le-bol des violences et des meurtres gratuits.

Ras-le-bol de se réveiller chaque jour en apprenant de nouvelles tueries, pour des raisons toujours ridicules.

Ras-le-bol de ceux qui n'expriment leurs opinions qu'a coup d'armes automatiques et d'explosifs, faisant taire à jamais des victimes innocentes.

Ras-le-bol que les actions de quelques-uns condamnent des communautés entières qui, victimes d'amalgames, se retrouvent associées à des crimes qu'elles n'ont pas commis.

Ras-le-bol que la paix internationale soit perpétuellement menacée par des conflits meurtriers, que des familles se voient détruites par les guerres et les crimes de haine.

Ras-le-bol que ces événements justifient et/ou forcent les gouvernements à prendre des dispositions qui nous divisent, nous contrôlent et limitent nos libertés en invoquant la sécurité et la défense nationale.

Ras-le-bol que les médias et les politiques tentent de récupérer ces événements alors même que les faits ne sont pas établis et que les familles sont en pleurs.

Ras-le-bol parce notre monde ressemble de plus en plus à celui des œuvres de science-fiction les plus pessimistes.

Ras-le-bol parce que le gouvernement français parle d'entrer en guerre et de multiplier les bombardements, les morts et les violences au lieu d'essayer de les arrêter.

Ras-le-bol, enfin, parce que face à cette horreur, la paranoïa, le repli national, la haine entre communautés et la xénophobie sont des réflexes qui ont trop de mal à être dépassés.



Mais, après avoir expulsé la colère, il est de notre devoir de réussir à nous unir, à nous pardonner, à nous accepter malgré nos différences.


Ceci est donc un appel à la paix.


Un appel à arrêter toutes sortes d'actes de guerre et de haine.
Répondre à la violence par plus de violence n’importera rien de bon, bien au contraire.
Outre augmenter les tensions et justifier de nouveaux attentats, je ne veux pas vivre sur une montagne de cadavres, qu'il s'agisse de ceux de nos "ennemis" ou d’innocents de France et d'ailleurs.
La guerre n'arrêtera pas les conflits. Et les armes actuelles ont atteint une telle puissance de destruction qu'un conflit mondial se terminerai par l’anéantissement total de vie sur Terre.

Un appel à ouvrir les yeux sur les horreurs dans le monde et à agir pour les empêcher.
La France n'est pas le seul pays à subir des attaques, même si celles-ci furent les plus médiatisées ces derniers jours.
Loin de moi l'idée de minimiser l'horreur des attentats de novembre ou de janvier, mais rappelons-nous qu'elle est le quotidien des populations d'autres régions du monde, la Syrie pour ne pas la citer.
Des autres pays aux profils Facebook de toutes parts du monde, tous se sont mis aux couleurs de la France en signe de soutien, mais n'oublions pas que la Terre n'est pas que "bleu, blanc, rouge". En revanche, je suis d'accord que le monde devrait être "liberté, égalité, fraternité", des idées plus universelles...

Un appel à la tolérance et l'acceptation de l'autre.
Quelque soit votre religion, origine, nationalité, couleur de peau, âge, genre, sexualité ou idées, respectez les choix des autres.
Vous êtes libres d'avoir vos orientations, d'être fiers de ce que vous êtes, mais n'oubliez pas que les autres ont le même droit et que vous devez acceptez que nous sommes tous différents.
Aucune pratique n'est mauvaise tant qu'elle ne porte pas atteinte à d'autres.
Ne restez pas non plus enfermés dans votre idéologie, écoutez ce que les autres ont à vous dire, même si vous n'êtes pas d'accord avec eux.
Et si vous voulez partager votre vision des choses, exprimez-vous, débattez, mais par pitié, pas de violences physiques...

Un appel à la paix mondiale.
Parce que nous avons besoin d'union internationale.
Laissons de côté nos différents, n'écoutons pas les conflits d'intérêts qui motivent les puissants de la planète à s'affronter et faisons la paix entre nous.
L'être humain a suffisamment évolué pour parvenir à créer un état de paix entre ses représentants.
Chaque victoire de la bonté compte.
Imaginez un monde sans violences physiques, les conflits se résolvant par le débat, la discussion et la négociation.
On me répondra sûrement que c'est utopique, que c'est irréalisable ou que c'est un monde de "bisounours". Mais il est sûr que tant que personne ne ferra d'efforts dans cette direction, ce monde ne verra jamais le jour...

Alors, œuvrons. Œuvrons tous ensemble vers la construction d'un monde meilleur, sans violences, où des gens innocents ne meurent pas injustement victimes de crimes de haine, où nous pourrions tous vivre ensemble, égaux et diversifiés, libres et tolérants.

Nous pouvons le faire.
Nous devons le faire.
Nous le ferons.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Repolitiser la non-binarité et le genre

Je suis non-binaire

L'anarchie, mouvement politique et modèle de société