Merci Internet #4 - Décembre et rétrospective de l'année 2015



Pour ce quatrième Merci Internet, l'actualité de ce mois de décembre, suivi d'une rétrospective de l'année 2015, du point de vue d'Internet.


ACTUALIT
ÉS ET DÉCOUVERTES DE DÉCEMBRE


- Dans un précédent Merci Internet, j'avais parlé de la mobilisation autour de la COP21.
Maintenant que c'est passé et terminé, on peut se demander si ce fut une réussite : c'est à mon avis un résultat mitigé, meilleur que ce qu'on pouvait craindre, mais moins bon que ce qu'on pouvait espérer.
J'ai beau être un grand optimiste, je ne sais pas si on peut encore se le permettre vu l'état de la planète...
Vous pouvez écouter l'avis de Nicolas Hulot sur la question, bien qu'il reste au final assez flou.
Malgré quelques craintes, je pense qu'on peut encourager nos dirigeants pour être parvenus à un accord. L'histoire montrera s'il sera respecté ou même suffisant... 

- Côté politique, la France était en période d'élections régionales. Face aux œillères des médias traditionnels qui semblaient seulement intéressés par les scores du FN, les internautes ont pu partager des choix alternatifs.

Voici par exemple une vidéo de DanyCaligula remettant en question notre système de démocratie représentative et expliquant pourquoi il refuse de voter :



Et une interprétation intéressante de l'alternance politique française par Boulet :

- Faisant parti du même collectif que DanyCaligula, à savoir Solitude(s), j'ai découvert Histony, un doctorant historien qui fait des vidéos... d'histoire. Attention par contre, je ne sais pas si c'est abordable par tous les publics : j'arrive à suivre, mais c'est peut-être parce que j'ai fait des études d'histoire.





- Toujours du même collectif, Pouhiou donne un peu plus de visibilité à l'asexualité. On en parle si peu que vous êtes peut-être asexuel sans vous en rendre compte...




- Grand événement culturel (et commercial...) de ce mois, la sortie de Star Wars VII : The Force Awakens (Le Réveil de la Force si vous tenez à traduire les titres).
Au passage, je vous signale que je ne ferais pas de critique dessus. Il y en a déjà beaucoup (dont certaines très bonnes) et mon avis peut être résumé ainsi : je n'en attendais rien, il ne m'a donc pas déçu, mais ne m'a pas surpris non plus, puisqu'il semblerait qu'il s'agisse tout simplement d'un reboot de la première trilogie, adapté aux cannons de 2015.
Comme j'estime qu'on nous a assez gavé médiatiquement avec cet événement, je partagerais juste ceci :


  • Un BiTS sur la théorie du monomythe et du héros aux milles visages de Joseph Campbell : 



  • Si vous avait vu le film (et que vous comprenez l'anglais), je vous conseille le compte twitter parodique Emo Kylo Ren.


  • Et pour vous pourrir à jamais le thème de John Williams, cette reprise de René Jolly qui a eu la douteuse idée d'y rajouter des paroles en Français :


- Si vous regardez souvent les commentaires Internet francophone, en particulier ceux de Youtube, vous êtes peut-être tombés sur des "Mais si, c'est possible, avec la carte kiwi !".
Si vous ignoriez l'origine de ce mème, c'est que vous n'avez pas vu l'analyse des pubs SNCF de MisterJDay.



- Rocket Jump nous montre ce dont le web est capable de produire à travers des shorts de qualité. En voici deux, il y en a huit de prévus qui sortent à une semaine d'intervalle (Anglais) :




- Si vous aimez les maths et la logique (même si vous n'aimez pas, en fait), Micmaths en fait des vidéos très intéressantes. Dernièrement, il a fait une série de vidéos passionnantes sur la quatrième dimension :




RÉTROSPECTIVE DE 2015


Pour ce dernier Merci Internet de 2015, un petit retour sur les 12 derniers mois, toujours du point de vue d'Internet.

2015 fut une année assez étrange. pleine 

Elle a connu de multiples attaques terroristes. En France notamment, les attentats de janvier et de novembre à Paris ont retentit sur toute la Terre.
Internet a beaucoup réagi à ces événements, parfois en bien et parfois en moins bien.

Devant la tendance à montrer son soutien par le biais d'une image de profil uniformisé, le géant Facebook, afin de tester la réaction de ses usagers, a permis aux utilisateurs d'appliquer un filtre à leur photo de profil.
Ils ont donc proposé : à l'occasion de la légalisation du mariage homosexuel aux États-Unis, le drapeau multicolore LGBT, des attentats de Paris de novembre, le drapeau français, et plus récemment, la sortie de Star Wars VII avec au choix, un sabre laser bleu ou rouge.
Facebook a donc collecté des informations là-dessus, reste à savoir ce qu'ils en font.


2015 c'est aussi l'année, du moins je l'ai perçu comme ça, où Internet s'est véritablement légitimé en tant que tel, à savoir un média d'expression, de partage, d'échanges et de créations.
Internet n'est vraiment plus réservé à une élite capable de comprendre le fonctionnement d'un ordinateur, puisque tout le monde se met l'utiliser, quel que soit son âge, son genre ou ses orientations politiques, religieuses, sexuelles, etc.
Dans ce fouillis d'avis, d'images, de commentaires, qui laisse parler ceux qui ne pouvaient pas s'exprimer, les grands, les personnalités, les dirigeants, les politiques ont compris que c'était en très grande partie là que se jouait leur carrière.
Point commun entre le Pape François, Emma Watson, Barack Obama, Donald Trump, Fleur Pellerin et Julien Lepers ? Ils ont un compte Twitter.
Et Internet est légalement pris au sérieux : il n'y a qu'a voir les embrouilles qu'ont pu causer Nadine Morano ou l'avocat "Maître Eolas" pour ce qu'ils ont pu poster en ligne (à tort ou à raison...) pour le comprendre.


C'est aussi un début de légitimation du métier de vidéastes.
Certes, on les appelle encore "Youtoubeurres" (alors que Youtube n'est pas le seul hébergeur de vidéos) et ils essuient toujours le mépris et l'ignorance des médias traditionnels (cf EnjoyPhoenix ou Natoo et leurs passages télévisés), en prétendant qu'Internet est juste un moyen de se faire connaître pour passer aux "vrais médias" et en portant des jugements stéréotypés sur les créateurs du web, leur communauté, etc.
Mais je crois qu'il est en voie de légitimation, avec un public et des créateurs de plus en plus diversifiés, un fossé générationnel qui se réduit, et des productions de plus en plus travaillées.
Au cas où vous n'aurez pas bien saisi à travers les Merci Internet que j'ai publié, la vidéo web est un média que j'aime beaucoup et qui a à mon avis, beaucoup d'avenir. 


Enfin, terminons avec quelques mèmes de cette année.

Blanche et dorée ? Ou bleue et noire ?
Ou plus récemment, la façon dont un chien devrait porter le pantalon.


  • Les remix à base du catcheur John Cena, débarquant dans un gros vacarme.

  • Donald Trump, parce que ça reste la plus grosse blague "politique" des USA et que j'ai du mal à le prendre au sérieux.

  • Les Gifs et vidéos à base du "Confused Travolta", qui reprend le personnage de John Travolta dans Pulp Fiction pour l'intégrer à divers endroits.
L'original :

Une petite compilation : 



  • Et un petit coup de cœur pour Shia Labeouf. On pourra dire ce qu'on veut pour les films dans lesquels il a joué, sur Internet, il est génial.
Shia Labeouf et la performance durant laquelle il a regardé en direct, à la suite, tous les films dans lesquels il a joué :
http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/12/shia-labeouf-all-my-movies-regarder-tous-ses-films-reaction-en-live_n_8540770.html




Merci d'avoir lu !
Comme toujours, je vous invite à aller voir de vous même ce que font les gens dont j'ai parlé.
Je vous souhaite une bonne année 2016, en espérant qu'elle soit meilleure que 2015 !

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Repolitiser la non-binarité et le genre

Je suis non-binaire

L'anarchie, mouvement politique et modèle de société